DEVENEZ DÉLÉGUÉ MUTUALISTE

Appel à candidatures du 19/10/2020 au 12/02/2021

Télécharger le formulaire de candidature

Mieux comprendre

Pour devenir délégué, pas de connaissance ou de compétence particulière, seulement l’envie de se mettre au service de l’intérêt collectif, soutenir les valeurs du mutualisme et s’engager pour le développement de votre mutuelle et la préservation de son indépendance.

Sections de vote

Les délégués sont élus par les membres participants, répartis en sections de vote. Le conseil d’administration de EMOA Mutuelle du Var a mis en place un découpage géographique, représentant trois catégories d’adhérents :

  • > Assurés sociaux individuels,
  • > Assurés sociaux des contrats collectifs,
  • > Travailleurs non-salariés.

Qui peut être candidat ?

Tout adhérent de la mutuelle :

Calendrier des élections 2021

Du 19/10/2020 au 12/02/2021 : Dépôt des candidatures.

Mars 2021 : Envoi des modalités de vote à tous les membres participants, titulaires de contrat.

Du 08/03/2021 à 7h00 au 31/03/2021 à 23h59 :
Vote par voie électronique.

Avril 2021 : Proclamation des résultats.

Comment présenter sa candidature ?

Pour devenir délégué, il vous suffit d’adresser la déclaration de candidature complétée ou une lettre de motivation sur papier libre à l’adresse suivante :

SCP DENJEAN-PIERRET VERNANGE
ELECTIONS EMOA
227 Rue Jean Jaurès 83000 TOULON

Rôle du délégué

Devenir Délégué de sa mutuelle c’est s’engager au profit du collectif et des valeurs mutualistes.

PORTER LA VOIX

des adhérents auprès des instances de la mutuelle.

S'ENGAGER

en faveur de l’économie sociale et solidaire.

SOUTENIR

des actions de proximité en étant force de proposition sur la mise en place de partenariats, de dispositifs solidaires, d’actions de proximité, etc.

APPORTER

un soutien à nos adhérents en difficulté par le biais de la Commission d’Action Mutualiste.
 

S’ENGAGER

à promouvoir l’accès aux soins pour tous.

VALORISER

la mutuelle auprès de nouveaux adhérents potentiels.

Témoignages

Ce sont nos délégués qui en parlent le mieux :

Alain B.

La mutuelle est un modèle économique original sans but lucratif et sans actionnaires, qui fonctionne autour d'une gouvernance selon le principe : un homme - une voix. Il faut donc défendre le mode de fonctionnement mutualiste gage d’indépendance et de valorisation des intérêts des adhérents.

Patrick T.

EMOA Mutuelle du Var a une approche multi métiers pour devenir le partenaire de ses adhérents pour les problématiques de protection du foyer au sens large et est une complémentaire de vie qui met l’humain au centre de son projet.

Claude P.

Il est important de participer et de donner son avis quand cela peut être pertinent, dans le cadre de l’assemblée générale et au travers d’autres réunions. Cela permet de faire remonter les attentes des adhérents. Les délégués sont, en quelque sorte, les garants de l’adéquation entre la stratégie et les actions menées par la mutuelle et les besoins de ses adhérents.

EMOA Mutuelle du Var a su conserver une proximité de terrain avec ses adhérents grâce aux agences. Pour moi la proximité a toujours du sens ! Elle permet d’établir un lien réel et non virtuel et donc d’assister les personnes qui n’arrivent pas à suivre l’évolution technologique de notre époque, qui multiplie les interfaces homme machine, et où quelquefois le robot semble l’emporter !

Chantal B.

Engagée en tant que membre de la Commission d’action mutualiste au sein de la mutuelle, j’ai réalisé à quel point certaines personnes étaient en grande précarité, en particulier les plus âgées avec de petites retraites. Grâce à cette commission nous étudions comment venir en aide financièrement auprès de ces personnes pour lutter contre leur renoncement à se faire soigner.

Quand je vois les regroupements de mutuelles, les plus petites absorbées par les géantes, j’ai d’autant plus à cœur de m’impliquer pour garantir l’avenir d’une mutuelle “locale” comme la nôtre. Acteur de proximité, indépendant et à taille humaine, l’adhérent n’est pas un numéro chez nous ! J’espère que cela fera la force de EMOA et que ces valeurs encourageront les adhésions et vocations mutualistes.

Lucienne A.

L’engagement mutualiste ne peut émaner que d’une préoccupation à la fois personnelle et globale des nécessités de garantir les conditions de santé de tout un chacun, ajoutée à la prise de conscience :

  • d’une part, de notre interdépendance sociétale, des notions de réciprocité et de solidarité,
  • d’autre part, de la nécessité d’union pour une meilleure approche en termes de service mais aussi de défense face aux aléas
  • de la condition humaine et de la gestion économique générale (cf /la situation sanitaire actuelle).

Le délégué, en tant que « relais de terrain », observateur solidaire et représentant mutualiste, doit donc se vivre comme un maillon de la chaîne du collectif , en ce qu’il fait « remonter » les problématiques créées par l’évolution de la vie courante pour mieux les inclure dans les propositions générales du groupe.

Contact